La spondylarthrite
Accueil
Début, les sacro-iliaques
La douleur
La fatigue
Atteintes périphériques
Les autres organes
L´évolution

Diagnostic
Analyse sanguine
HLA-B27 et hérédité
Analyse clinique
Radio et IRM
Evaluation
BASDAI, BASFI, BASMI

Les traitements
Les anti-inflammatoires
Les traitements de fond
Les anti-TNF
La kinésithérapie
Les thérapies douces

En savoir plus
Grossesse
Livres
Patient Partner Program
Informations
La SA dans le monde
Pour aller plus loin

Dernière mise à jour du site
le mardi 25 avril 2017

 

Bienvenue sur l´antenne SA de notre Association


f.dessy@arthrites.be

Pour vous informer et vous aider,
une petite équipe de bénévoles
est à votre écoute.


dovda@arthrites.be


Le saviez-vous ?

La SA n'a pas d'âge

Si vous pensez encore qu’il faut nécessairement être âgé pour contracter une maladie rhumatismale, il faut modifier votre jugement. Car dans le cas de la spondylarthrite ankylosante, les premiers symptômes apparaissent souvent avant l’âge de 30 ans.

La maladie n’est pas récente : le squelette de la momie de Ramsès II a montré qu’il en était largement atteint.
Depuis l’Egypte antique, il y a heureusement des traitements plus efficaces disponibles, comme les antiinflammatoires non stéroïdiens. Produits disponibles en générique, pas très chers et que tout le monde connaît, dont l’aspirine et l’ibuprofène.

Ceux-ci, s’ils doivent être pris de manière permanente, ont des effets négatifs sur l’appareil gastro-intestinal et sur le risque d’hémorragie intestinale ou cérébrale (AVC). Pensez à protégez votre estomac !

La plupart des malades légers et moyens seront soulagés par ces produits. Le résultat est aussi souvent amélioré par une gymnastique régulière et des séances de kiné qui luttent efficacement contre l’ankylose. L’activité physique et sportive est très recommandée.

Des dénominations diverses

Spondylarthrite est la contraction de spondyl, issu du grec « spondylos » (spondyl) qui veut dire vertèbre, avec le mot arthrite, issu du grec « arthron » qui veut dire articulation.
Ankylosante vient de ankylose, qui dérive du grec « angkylos » qui signifie courbé. Le sens est ici : se solidifie, consolide. L'abréviation couramment utilisée est SA ou SPA.

Entre 1893 et 1898, Pierre Marie en France, Adolph Strümpell en Allemagne et Vladimir Bechterew en Russie en ont fait des descriptions qui ont permis d’établir un diagnostic.

La France et l'Allemagne utilisent ainsi parfois leur propre dénomination. On parle alors de la maladie de Pierre-Marie en France et de la maladie de Pierre-Marie Struempel en Allemagne.
Morbus Bechterew est un autre nom de la maladie. Il est surtout employé hors du monde francophone.


 




C'est pas sorcier

La méditation
un remède
contre la douleur ?



Arthrites asbl
Siège Social : avenue Hippocrate,10 - 1200 Bruxelles    Tél : 0800/90 356 - N.E. 0446.923.243