La spondylarthrite
Accueil
Début, les sacro-iliaques
La douleur
La fatigue
Atteintes périphériques
Les autres organes
L´évolution

Diagnostic
Analyse sanguine
HLA-B27 et hérédité
Analyse clinique
Radio et IRM
Evaluation
BASDAI, BASFI, BASMI

Les traitements
Les anti-inflammatoires
Les traitements de fond
Les anti-TNF
La kinésithérapie
Les thérapies douces

En savoir plus
Grossesse
Livres
Patient Partner Program
Informations
La SA dans le monde
Pour aller plus loin

Dernière mise à jour du site
le mercredi 7 novembre 2018

 

Les autres organes

L'inflammation liée à la spondylarthrite peut toucher d'autres organes, tels que l'oeil, la peau et les ongles ou l'intestin.

Ces atteintes peuvent parfois aider au diagnostic.

L´oeil et l´uvéite

L'uvéite est la manifestation extra-articulaire la plus fréquente dans le cadre d'une spondylarthrite. Elle touche environ 20% des patients.

L’uvéite est l’inflammation de l’uvée. Si elle ne concerne que la partie de l’oeil en avant du cristallin, on la dit antérieure. Si elle n’intéresse que l’iris, on parle d’iritis. Si l’iris et le corps ciliaires sont touchés, le terme est iridocyclite. Dans le cas de l’uvéite postérieure, l’inflammation est située derrière le cristallin, dans la choroïde. L’inflammation peut déborder de l’uvée et atteindre les autres couches de l’oeil, la rétine par exemple, avec un risque d’altération de la vision, mais ceci est exceptionnel.

La peau et le psoriasis

Le psoriasis touche 10 à 20% des patients souffrant d'une spondylarthrite.

Le psoriasis est une maladie de la peau caractérisée par des plaques rouges où la couche cornée est augmentée, ce qui provoque de la desquamation. Les lésions se situent de préférence sur le crâne, les coudes, les genoux, l’ombilic, le pli entre les fesses. Parfois, elles sont assez petites, rondes et on parle de psoriasis en goutte. Mais le psoriasis peut être plus diffus. Il touche aussi les ongles qui présentent des cuvettes, des cannelures et se décollent.

Lien avec l'arthrite psoriasique.

L´intestin et la maladie de Crohn

La maladie de Crohn est une inflammation du tube digestif qui touche principalement le gros intestin et la partie terminale du dernier segment de l’intestin grêle, l’iléon. Il y a donc surtout une iléite et/ou une colite, dite granulomateuse, évoluant par poussées entrecoupées de rémissions.

En poussée, il faut bien la soigner, car elle peut donner des complications sérieuses, telles qu’ulcérations, saignements, abcès, rétrécissement; il arrive qu’on doive opérer. Les phases aiguës sont soignées avec des corticoïdes. Le traitement de fond comporte des médicaments du type sulfasalazine ou des immunosuppresseurs ou un anti-TNF.


 




C'est pas sorcier

La méditation
un remède
contre la douleur ?



Arthrites asbl
Siège Social : avenue Hippocrate,10 - 1200 Bruxelles    Tél : 0800/90 356 - N.E. 0446.923.243