L'arthrite juvénile
Accueil
Pourquoi juvénile ?
Différentes formes
Symptômes
Diagnostic

Traitements
Médicaments
La kiné

Le quotidien
A la maison
A l'école
Le sport indispensable
Vu par les enfants
Vu par les parents
Trucs & astuces

L'avenir
L'avenir

Utile
Bon à savoir
Articles à télécharger

Dernière mise à jour du site
le mercredi 7 novembre 2018

 

LA DOULEUR

Les douleurs inflammatoires s'intensifient lorsque l'articulation est au repos.

Elles sont donc surtout présentes la nuit et le matin au réveil ou après une période d'immobilité.

Les petits enfants peuvent ne pas être capables de se relever dans leur lit le matin ou après une sieste.

Après une longue période d'inactivité ou le matin, l'enfant a besoin de se dérouiller pour ne plus avoir mal.

Certains enfants peuvent boiter.


L'ÉVOLUTION PAR POUSSÉES ET RÉMISSIONS

L'enfant passe par des phases de poussée et des phases de rémission.
Ce qui veut dire que parfois l'inflammation est importante et provoque l'apparition de symptômes: c'est la poussée. Parfois elle s'éteint: c'est la rémission.

Ces phases peuvent durer plusieurs jours, semaines ou mois.

Le but des traitements est non seulement de traiter les poussées mais aussi d'obtenir des rémissions les plus longues possibles et de minimiser le risque de déformation.

Vers la fin de la journée, la fatigue peut renforcer la sensation de douleur et de raideur.

Dans les cas les plus graves, l'enfant peut voir sa forme physique varier d'un moment à l'autre de la journée ainsi que d'un jour à l'autre.


LES COMPLICATIONS

LES DÉFORMATIONS ARTICULAIRES

Lorsque la maladie n'a pas pu être sous contrôle à temps, l'inflammation peut mener à une déformation des articulations. Heureusement, c'est devenu très rare car les traitements actuels sont de plus en plus efficaces.

L'UVÉITE

Il s'agit d'une inflammation de l'oeil qui peut survenir dans certaines formes d'arthrite juvénile.

Si l'uvéite n'est pas bien soignée elle peut mener à la cécité.

L'uvéite ne provoque pas toujours des symptômes importants :

  • l'oeil n'est que tardivement rouge et douloureux;
  • il peut exister une diminution de la vision, qui est souvent difficile à détecter chez les petits.

Pour détecter une uvéite le plus tôt possible, il est dès lors conseillé de consulter 4 fois par an un ophtalmologue.


LES TROUBLES DE LA CROISSANCE

Lorsque la maladie n'a pas pu être contrôlée à temps, les articulations peuvent présenter un retard ou une accélération de leur croissance.

Certains traitements peuvent également induire un trouble de la croissance de l'enfant.

Heureusement, ces deux cas de figure sont excessivement rares et ne concernent généralement que les cas très graves d'arthrite juvénile.


 




Camille et Quentin
Leur témoignage



68 pages - 7 euros
gratuit pour les membres



Arthrites asbl
Siège Social : avenue Hippocrate,10 - 1200 Bruxelles    Tél : 0800/90 356 - N.E. 0446.923.243