Arthrites psoriasiques
Accueil
Psoriasis ou arthrite ?
Les causes
Les formes de psoriasis
Les formes articulaires
Maladies associées

Diagnostic
La consultation
La prise de sang
L'imagerie
Echelles d´évaluation

Les traitements
Mesures générales
Symptomatiques
Locaux
Chirurgicaux
Les effets secondaires
La recherche

Rééducation
Semelles et orthèses
La kiné
L'économie articulaire

En savoir plus
Désir d'enfant
Les vaccins
Livres

Utile
Dans le monde

Dernière mise à jour du site
le mercredi 7 novembre 2018

 

La kiné

polyarthrite/BOUGERSANTEsmall.jpg

La kinésithérapie est indiquée dès le début de l’affection. Elle vise à assurer la mobilité et par delà la qualité de vie du patient et sera adaptée à chaque situation d’arthrite psoriasique.

Dans les atteintes périphériques

Les exercices concerneront prioritairement les membres, dans les formes axiales, la colonne vertébrale.

L’Association Polyarthrite a fait éditer une farde d'exercices reprenant des exercices utiles pour la polyarthrite rhumatoïde. Ces exercices sont valables aussi pour les arthrites psoriasiques aux atteintes périphériques.

images/spondylarthrite/SA EXCover.jpg

Dans les atteintes axiales

L’Association Polyarthrite a fait éditer une brochure reprenant des exercices utiles pour la spondylarthrite ankylosante. Ces exercices sont valables aussi pour les arthrites psoriasiques axiales.


Yoga et sophrologie

La relaxation s’obtient aussi par deux techniques, le yoga et la sophrologie.

Le yoga est une méthode visant l'épanouissement des individus sur tous les plans : physique, psychique et spirituel.

Il débute par l’éducation du corps : travail musculaire, articulaire, respiration et concentration. C’est une détente physique et morale. Toutefois, tous les exercices ne sont pas adaptés aux patients souffrant d’arthrite. Il faut se méfier de ceux qui imposent une charge excessive en position extrême, comme certains exercices pour la colonne cervicale.

La sophrologie est une science de connaissance de soi dont le but est le contrôle des tensions musculaires, mentales et émotionnelles.

Concrètement, lors des séances, le sophrologue invite le participant à passer en revue toutes les parties de son corps pour les relâcher. C’est une excellente gestion du stress.


Physiothérapie

Les techniques de physiothérapie (électrothérapie, application de froid ou de chaud) sont utiles comme moyens antalgiques et anti-inflammatoires.

Les stimuli électriques sont utilisés depuis longtemps de façon empirique pour le traitement de la douleur dans les centres de médecine physique/kinésithérapie ou des centres de la douleur. Une des hypothèses motivant leur emploi est que l’on peut “fermer la porte” aux influx douloureux en activant par des courants électriques des filets nerveux qui inhibent la transmission de la douleur vers le système nerveux central.

Méfiez-vous cependant des appareils vendus dans le commerce à prix d’or aux patients crédules sans leur apporter le moindre bénéfice.


 


68 pages - 7 euros
gratuit pour les membres



Arthrites asbl
Siège Social : avenue Hippocrate,10 - 1200 Bruxelles    Tél : 0800/90 356 - N.E. 0446.923.243