Arthrites psoriasiques
Accueil
Psoriasis ou arthrite ?
Les causes
Les formes de psoriasis
Les formes articulaires
Maladies associées

Diagnostic
La consultation
La prise de sang
L'imagerie
Echelles d´évaluation

Les traitements
Mesures générales
Symptomatiques
Locaux
Chirurgicaux
Les effets secondaires
La recherche

Rééducation
Semelles et orthèses
La kiné
L'économie articulaire

En savoir plus
Désir d'enfant
Les vaccins
Livres

Utile
Dans le monde

Dernière mise à jour du site
le mercredi 7 novembre 2018

 

La spondyloarthrite typique

Dr R.J. François -Extraits de la brochure "les arthrites psoriasiques et le psoriasis"

Qui dit spondyloarthrite dit atteinte axiale (du tronc) et périphérique (des membres).

L’atteinte axiale consiste en arthrite sacro-iliaque ou de la colonne lombaire, dorsale ou cervicale.
Les lésions périphériques se limitent à un petit nombre d’articulations, surtout aux membres inférieurs et de manière asymétrique.


La polyarthrite

Elle ressemble fort à une polyarthrite rhumatoïde, avec atteinte symétrique de nombreuses articulations des membres supérieurs et inférieurs.

Deux différences toutefois : dans la polyarthrite psoriasique, les articulations interphalangiennes distales (celles du bout des doigts et des orteils) sont aussi touchées, ce qui est plus rare dans la polyarthrite rhumatoïde ; en second lieu, le facteur rhumatoïde est en principe absent.


La spondylarthrite ankylosante

documents/images/utile/COVER-SA.jpg

La spondylarthrite psoriasique ne diffère que peu de la spondylarthrite ankylosante.
Le lecteur intéressé peut consulter la brochure "La spondylarthrite ankylosante" et consulter les pages spécifiques à la SA


Autres tableaux caractéristiques de l’arthrite psoriasique

Le doigt ou l’orteil en saucisse

Il arrive dans l’arthrite psoriasique que tout un doigt ou un orteil soit gonflé. Cela est dû au fait que les deux articulations interphalangiennes du doigt par exemple, soient gonflées par l’inflammation de même que la gaine du tendon fléchisseur qui court tout le long de la face palmaire du doigt. Une telle inflammation de tout le doigt est appelée dactylite, ou par un terme imagé ‘doigt en saucisse’.Les ongles montrent des lésions de psoriasis, avec décollement.

L’arthrite des articulations interphalangiennes distales

Un autre aspect typique de l’arthrite psoriasique réside dans l’atteinte inflammatoire des articulations interphalangiennes distales souvent associée à des lésions psoriasiques de l’ongle correspondant.

L’arthrite mutilante

L’arthrite psoriasique des doigts peut entraîner la destruction des surfaces articulaires. Les extrémités des phalanges se voient rongées de proche en proche. Les phalanges raccourcissent et donc le doigt. Si la peau reste intacte, elle deviendra trop longue et se ratatinera. On pourra alors, en tirant sur le bout du doigt, l’allonger à sa grandeur originale. On décrit ce phénomène par l’expression ‘doigt en lorgnette’. Lorsque les destructions sont importantes, l’articulation peut être luxée et donc déviée.


Goutte et psoriasis

Le psoriasis augmente fortement le renouvellement des cellules de la peau. Plus de cellules cutanées meurent et sont remplacées que dans la peau normale.
Un des produits de la destruction des noyaux des cellules est l’acide urique. Les psoriasiques ont un taux sanguin d’acide urique plus élevé que les sujets sans psoriasis.
Or la goutte est due à un excès d’acide urique. Il n’est donc pas étonnant de rencontrer des psoriasiques qui souffrent de goutte.


Coïncidences dues au hasard

Rien n’interdit à un psoriasique d’être affligé par l’arthrose ni par tous les rhumatismes qui touchent le commun des mortels, comme les douleurs d’épaule ou de tendon par exemple.

Il ne faut donc pas poser le diagnostic d’arthrite psoriasique chaque fois qu’un psoriasique se plaint de douleur dans l’appareil locomoteur.


 


68 pages - 7 euros
gratuit pour les membres



Arthrites asbl
Siège Social : avenue Hippocrate,10 - 1200 Bruxelles    Tél : 0800/90 356 - N.E. 0446.923.243